ecoDevis

Objectif d'utilisation

Les fiches ecoDevis comportent les directives permettant le choix écologique et sain des prestations à mettre en soumission. L'objectif consiste à protéger les utilisateurs des émissions et polluants à l'intérieur des locaux et à protéger l'environnement - dans la limite des possibilités techniques - des accumulations de polluants. Les directives sont structurées selon le CAN. Les directives sont disponibles pour 42 chapitres du CAN. Il est recommandé de tenir compte des directives lors de la mise en soumission et de les intégrer dans les contrats d’entreprise.

En outre, les directives des ecoDevis sont intégrées dans les logiciels d’appel d’offres courants du CRB.

Document ecoDevis sans annexes en pdf

Aperçu des principales nouveautés

  • ecoDevis 181 Aménagements extérieurs: Avec la nouvelle édition du CAN 181 par le CRB, il a été possible de spécifier les exigences générales en matière d'écologie du bâtiment dans la sous-section 080. Dans ce contexte, ecobau a évalué diverses applications selon la méthodologie ecobau pour matériaux de construction, comme les caniveaux à grille, les revêtements ou les écrans visuels.
  • ecoDevis 185 Végétalisation de bâtiments: ecobau, en coopération avec Grün Stadt Zürich, a évalué les systèmes de végétalisation des façades liées au sol et liées à la façade selon des critères écologiques. Le résultat a été enregistré dans ecoDevis 185.
  • ecoDevis 315 Construction préfabriquée en béton et en maçonnerie: Avec la nouvelle édition du CAN 315 par le CRB, il a été possible de spécifier les exigences générales en matière d'écologie du bâtiment dans la sous-section 080. Dans ce contexte, ecobau a évalué l’application des "panneaux préfabriqués pour parois" conformément à la méthodologie ecobau pour matériaux de construction. Pour les autres applications, le CAN 315 ne contient pas d'options matérielles, c'est pourquoi celles-ci n'ont pas été évaluées.
  • ecoDevis 364 Toitures plates: Les lés de bitume-polymère avec protection chimique contre les racines, qui correspondent à la classe de pollution des eaux de pluie "faible" selon le test de lessivage, sont désormais également recommandées en deuxième priorité. Les feuilles en EPDM ne sont plus recommandées.
  • Des ajustements mineurs ont été effectués dans divers ecoDevis. Par exemple, la référence à la recommandation SIA 493 a été supprimée, car elle devrait être abandonnée dans un avenir proche.

Commentaires

Les fiches sont toutes divisées en trois rubriques et trois colonnes. Les contenus et fonctions des différentes parties de la fiche sont illustrés ci-dessous:

Sujet / champ d'application

 

Directive

 

Informations/sources

La fonction des rubriques est la suivante:

Rubrique «conditions générales»
Les conditions générales correspondent à peu près aux contenus du sous-paragraphe 080 du CAN correspondant. Celles-ci sont à reporter comme conditions dans le devis descriptif.
En cas de demande de certains labels comme justification (p. ex. Emicode), alors d’autres justifications ou labels sont admis si l’équivalence de leurs exigences, respectivement leurs caractéristiques peut être prouvée.

Rubrique «spécifications des matériaux»:
Directives se rapportant aux matériaux destinés à un champ d'application précis. Le recours aux spécifications des matériaux impliquent que les conditions générales soient respectées.

Rubrique «informations complémentaires»:
Cette rubrique contient des explications supplémentaires à propos de la mise en soumission.

Cette colonne spécifie le sujet ou le champ d'application.

 

 

Cette colonne décrit les directives pour les trois rubriques.

Rubrique «spécifications des matériaux»: Les recommandations de matériaux comportent en générale 2 priorités.

1ère priorité: En conditions normales, ces directives sont à mettre en œuvre.

2ème priorité: Si des raisons techniques ou économiques s'opposent aux options de la 1ère priorité, il est possible de recourir à ces directives.

Non recommandé: les options mentionnées dans cette rubrique ne doivent pas être utilisées. Elles dérogent à un critère d'exclusion Minergie-ECO.

 

Dans cette colonne figurent des informations ou explications complémentaires concernant les directives.

Les abréviations des lois et ordonnances sont précédées d'un «L».

En dessous des informations se trouvent:

Liens vers des sujets, organisations ou fiches mentionnés.

Remarque: Les matériaux et prestations dont l'impact sur l'environnement est élevé ne sont pas mis en évidence, tout comme ceux d'une importance négligeable ou qui ne présentent que des différences minimes du point de vue de leur impact sur l'environnement. Les matériaux et prestations sans mise en évidence ne sont donc pas forcément nuisibles pour l’environnement. Des aspects importants de la construction, tels que la facilité d’entretien et la durée de vie ne peuvent pas être évalués avec les ecoDevis.

EcoDevis dans d'autres instruments

Les directives écologiques selon le CAN sont notamment intégrées dans les instruments suivants destinés à la mise en soumission:

Dans les logiciels d’appel d’offres certifiés par le CRB. Les exigences générales se trouvent dans les conditions du sous-paragraphe 080, les recommandations de matériaux dans les articles correspondants. Les prestations mises en évidence sont précédées d’un „E“ majuscule pour les prestations en 1ère priorité ou d’un „e“ minuscule pour les prestations en 2ème priorité.

 

520

Planches

E

521

Bardage vertical affleuré, en planches délignées.

E

522

Bardage vertical à recouvrement, en planches délignées.

 

530

Panneaux

 

531

Bardage en panneaux de particules liées au ciment.

e 

532

Bardage en panneaux de contre-plaqué.

Exemple de mise en évidence, CAN 343 „Bardages“

Le CAN-Viewer du CRB contient les conditions générales (sous-paragraphe 080) et les mis en évidences comme 1ère et 2ème priorités.

Indépendamment de l’application des ecoDevis, les planificateurs portent l’entière responsabilité du choix des matériaux, de la construction et de la mise en œuvre et ils doivent tenir compte des particularités de chaque ouvrage traité. Les connaissances et le savoir-faire d’un planificateur expérimenté sont donc indispensables à l'optimisation d'une construction. Les utilisateurs des ecoDevis prennent acte que l'association ecobau décline toute responsabilité lors de prises de décisions erronées ayant pour conséquence des défauts écologiques ou constructifs.

Provenance des données, méthodologie

Les instruments ecobau se basent sur la méthodologie ecobau "Matériaux de construction". Elle décrit les bases méthodologiques pour évaluer l'énergie grise, les propriétés déterminantes du point de vue écologique et toxicologique, l'élimination des matériaux et produits de construction, et décrit également le système de mise en évidence utilisé dans le cadre des instruments ecobau. La recommandation KBOB „Données des écobilans dans la construction“ constitue la base des données utilisée pour l'énergie grise. Les recommandations ecoDevis sont harmonisées avec les labels Minergie-ECO et Standard de Construction Durable. Les options signalées comme "non recommandé" dérogent à un critère d’exclusion Minergie-ECO. Les ecoDevis donne des informations complémentaires en rapport aux connaissances et règles techniques usuelles dans la construction.

Ces directives sont disponibles gratuitement au format pdf sur le site Internet d'ecobau sous la rubrique „instruments“. Elles sont intégrées aux logiciels d’appel d’offres courants du CRB.

Archives

Impressum

eco-bau est l'association qui réunit maîtres d'ouvrage publics et institutions de formation avec l'objectif d’ancrer la planification et la construction durable de bâtiments en Suisse. Dans ce but, l’association développe depuis plus de 10 ans des outils de planification. Elle organise des congrès et des formations continues, elle est source de renseignements pour planificateurs et architectes.

Groupe de suivi

Marianne Stähler (direction), association ecobau, Zurich; Daniela Eising, association ecobau, Zurich; Matthias Klingler, Büro für Umweltchemie, Zurich; Severin Lenel, Intep – Integrale Planung GmbH, 9000 Saint-Gall; Martin Kilga, sinum AG, St. Gallen; Stefan Schrader, Nachhaltigkeit am Bau, Zurich; Elaboration: Christian Pestalozzi, Pestalozzi & Stäheli, Bâle.